mardi 11 mars 2014

Je rentre chez moi, sur la colline.

Un espoir partagé à l’unisson des branches et du vent nous laisse supposer que la durée existe jusqu’à ce nos âmes la tarisse. Je connais des moments fugitifs où la vie semble moins aléatoire. Je les ai touchés lorsque mes prières, mes rêves et la réalité se sont synchronisés. A vrai dire, je crois que la valeur d’un amour dépasse de beaucoup l’espoir que l’on s’en fait. La foi incrémentée dans le cœur est une réponse à nos prières. Le hasard se joue des coïncidences lorsqu’il détermine nos actes. Je ne suis pas grand-chose, fumée... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 09:27 - Commentaires [8] - Permalien [#]