lundi 3 mars 2014

Tous les casiers de mon cœur sont tombés.

Le silence est le berceau du monde. Il affranchit la route du temps. Toute la vie meurt dans son infini. Les ruisseaux de la conscience méditent sur les berges de la lumière. L’amour absolu est désappointé par le vide, la fusion est aérienne. Elle subjugue l’instant de l’union et lui confère le sceau de l’infini. Le vide n’est autre chose que l’énergie suprême. La vie n’a d’ordre que lorsqu’on ne la pense pas. Il est impossible de se désencanailler de l’air qui nous est indispensable. Je te respire aux rives de ton dernier voyage... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 07:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]