jeudi 6 février 2014

Bien plus que des mots.

Sur mes genoux traîne un vieux fouloir, celui-là même que nous utilisions pour hisser un drapeau au-dessus de nos cabanes. Mes rêves ne retournent plus incessamment la tête. Tout mon passé est désormais dans la main du jour qui se lève. Quelques mouettes libèrent leurs déjections visqueuses sur leur passage, plus rien n’est comme avant. La terre a de nouveaux parfums de cire et de feuilles. La vie triomphe du miroir dans lequel elle s’était enfermée. L’éternité ne pèse plus le poids du sable qui s’écoule sur la rive.  A... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 05:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]