lundi 30 décembre 2013

Ta peau est aussi claire que l’eau de la fontaine.

Où que tu sois, je sais que tu te souviens de moi. Parce qu’au fond du silence brille le langage des ondes persistantes et le souffle de l’humanité. Perdurant dans la chute, un jour, l’absence s’érodera. Elle deviendra l’empreinte du cœur dans la saillie exaltée du vide. Un matin endigué par des figures en ruines, nous marcherons ensemble sur le tapis des ténèbres, et l’on sautera à pieds joints dans une tache d’encre, dans un grumeau de paroles inédites. Alors, on embrassera les premiers rayons du soleil coiffant les branches de pins... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 08:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]