jeudi 26 décembre 2013

T’aimer, encore.

Ce qui remue à l’intérieur des fibres chaudes fait vibrer le papier et l’encre. Je me reconnais dans ce que tu as déposé au fond de moi. Un peu de tabac froid sur les parois de mes veines et quelques tranchées à vif sous le ciel de la colline. Une vie court pendant qu’une autre peine à se défaire de l’encombrement. Des outils rouillés et des malles de semences asséchées occupent toute la grange du souvenir. Je dois impérativement faire le vide. Extirper et décrasser. Tondre l’idée à sa plus simple expression : oui et non. Des... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 00:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]