samedi 21 décembre 2013

Il n’y a rien à conquérir.

Il y a là une étrange atmosphère. Une peau impalpable, des sourires dérobés, une tisane en décoction et des sensations couchées au bord de la plaine. Le jour qui vient est un gémissement fluet, une apostrophe de plus pour la nuit baveuse de cendres. Une fine brise remonte du sommeil profond où une chaîne d’anges provoque le trajet de la lumière. Un bref reflet de la mémoire enfouie dénonce l’aurore de nos soifs jumelles. Nos ventres sont restés ouverts là où rien n’est achevé. Un instant abrite le support de tes yeux pour éclairer... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 08:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]