mercredi 4 décembre 2013

Il ne suffit pas d’aimer.

Ton odeur précède chaque tentative de rapprochement. Ma langue saisit à la parole flottante ses expressions d’onomatopées suggestives. Je marmonne des sons incompréhensibles, de la purée de mots sans ordre. L’existence a mauvaise haleine lorsqu’elle me vole la permanence du libre arbitre. Lorsqu’elle m’embourbe dans la nuit des sentiments encaqués. Depuis le commencement du jour, tout est infranchissable. Une apnée résiduelle retient la lumière d’une potentielle délivrance à l’intérieur d’une poche d’angoisse. La mer remonte dans... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 03:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]