dimanche 1 décembre 2013

L’écriture paraît sur ton visage.

Je t’ai dans la tête comme un fantôme bourdonnant. Maudits bruits acharnés claquant sur mes tempes, le flot de mes pensées s’enroule aux chants macabres entre poignards et sabres. Mes oreilles sifflent des tornades poudroyantes et me voilà sur le sommet de la peine accablée de râles anonymes. Des clochettes blanches tintinnabulent au fond du grand désordre de mon existence. Mon crâne exulte les pensées dégoulinantes où le venin coule à profusion. Je suis devenu un hérisson qui tousse dans la nuit, j’habite la fatalité et, toi, tu... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]