mardi 29 octobre 2013

Un lieu de transhumance.

-IV - Sur du papier millimétré, une esquisse folle sort du cadre. Dessins hors du champ, des visages fuient et glissent de l’autre côté de l’air. Personne n’est pareil. Des millions de fourmis revendiquent leur différence sans laquelle l’unité de la fourmilière serait compromise. Dans le miroir tout se ressemble. Image sans queue ni tête, l’approximation minimalise la rationalité. Des larves et des lémures frétillent dans un monde chaotique. Je veux du vent dans mes yeux, de la tempête sous mes chaussures. L’univers dans sa... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 09:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]