mercredi 23 octobre 2013

Ma survie dépend du regard que tu m’accordes.

Tout s’est détendu subitement. L’air des cimes est un acrobate virevoltant. L’eau pure des vignes s’écoule doucement dans ma gorge. Mes racines s’enivrent et la lumière du ciel colle à mes rétines humides. L’attention qui m’unifie ne dure qu’un instant. Nos cœurs se confondent et nos consciences s’évaporent. Le réel est présent mais nos pensées dansent au-dessus des marais. Des parfums nous piquent le nez et nos peaux gonflent comme les voiles blanches d’un bateau qui va rejoindre l’horizon tout au fond du bleu. Faut-il avoir le... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 08:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]