mardi 8 octobre 2013

Olympia Alberti.

C’est au-delà du temps : une cloche du soir, là-bas, Déverse, inattendus, les poèmes de la petite enfance Qu’on savait d’un souffle et qu’on a oubliés Ou seulement écartés Et laissés seuls, Mais sans doute n’est-ce jamais fini Le signe qui inscrit La voyelle qui chante, Le poème c’est Tous les jours commencer    D’où me vient ce soir Qu’il n’y a pas de solitude Quand bien même on est seule A jamais, Qu’il n’y a pas d’absence ? Et que le cœur est plein De ce qu’il a donné et donne Chaque jour... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 octobre 2013

J’écume l’heure nouvelle.

J’habite une maison sans clé. Entre l’océan et la mer, les plages et les falaises contribuent à l’épanchement du vin que je bois. Sans toi, les rives qui jalonnent mon existence n’auraient jamais été ce que je pense maintenant. Je ne cautérise pas les plaies, je les noie dans les aubes futures. Je catapulte ce que j’ai acquis d’expérience sur le précaire rebord d’où je vois l’horizon. Je tiens à conserver ce que je ressens mais je m’en défais à chaque marche nouvelle. La lutte pour la survie engendre la métamorphose. Je mue vers... [Lire la suite]
Posté par lacollineauxciga à 05:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]